background
bodybackground
Les articles de nos psychiatres :
04-04-2013
Trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), le nombre de personnes atteintes augmente., par Eric BILLON.

Dans une récente étude américaine, portant sur un échantillon représentatif de la population de plus de 90.000 parents interrogés, le taux d’enfants atteints de ce trouble serait en 2007 de 9,5%. Si... [lire la suite]


Le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité
+ d'infos
Connaître le syndrome :

« Il est insupportable. Il est épuisant. Il bouge sans cesse, se mêle de tout, enchaine des activités sans les terminer, il perd et casse tout... A l’école aussi, il perturbe la classe, bavarde sans arrêt, ne reste pas assis. Il a du mal à se concentrer et à faire son travail. Et en plus, il ne s’entend pas vraiment avec ses camarades. Tout le monde me dit qu’il est HYPERACTIF »
C’est souvent la complainte d’un parent d’enfant souffrant d’un trouble déficitaire d’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H). Mais, contrairement aux clichés, l’enfant souffrant de cette pathologie n’est pas seulement, ou forcement, hyperactif. De façon générale, le TDA/H est avant tout un problème d'attention. En effet, les symptômes constituant cette entité syndromique se repartissent en deux groupes principaux : le déficit de l’attention d’un côté, et l’hyperactivité-impulsivité de l’autre.

Questionnaire
Notre réponse / Nos conseils